Challenges Challenge 1 mois = 1 consigne

https://drive.google.com/uc?id=0BwTy18zToWSjMW5FMG1KMUNsUjQ

Voilà, alors le concept n’est pas compliqué, chaque mois vous devrez lire un livre qui suit la consigne indiquée. Venez partager vos avis ici par la suite pour qu’on puisse avoir de nouvelles idées lecture! J’écrirai vos pseuso et vos lectures à chaque mois comme recap des consignes. Alors sans plus tarder, voilà la liste!

Le challenge a été initié par BooksAndtTeas de livraddict 🙂

 

Janvier: Les grands froids se font sentir et les tempêtes de neige se multiplient? C’est le temps de vous choisir un livre doudou ou qui a une couverture qui représente l’hiver à lire au coin du feu.

images
Flocons d’amour, John Green

 

Février: Le mois de la St-Valentin, on célèbre l’amour! Lisez donc une romance ou un roman érotique pour vous mettre dans l’ambiance.

9782012021167
L’appel du Sang, Stephenie Meyer

 

Mars: Le printemps est à nos portes! Choississez un livre dont la couverture possède de la verdure (arbres, gazon, plantes) ou des fleurs.

51A3K0JSGDL._SX289_BO1,204,203,200_
Girlfriend dans le coma, Douglas Coupland

 

Avril: Le beau temps et les températures clémentes font sortir les enfants dehors. Accompagnez-les en lisant un roman young adult ou jeunesse.

foliojr1222-2002
Que le diable l’emporte, Eoin Colfer

 

Mai: C’est la fête de la reine au Canada! Célébrez-la en lisant un roman historique.

51kcn5k7FpL._SX310_BO1,204,203,200_
Berlin 36, Alexandre Najjar

 

Juin: On commence tranquillement à utiliser la piscine et à prendre du soleil. Accueillez l’été avec un roman chick-lit!

9782266162265
Confessions d’une accro du shopping de Sophie Kinsella

 

Juillet: Envie d’une lecture à l’ombre avec une limonade? Prenez un livre dont l’aventure se passe en été ou que la couverture représente cette saison (plage, soleil, sandales etc.)

 

Août: Ce mois annonce les préparatifs pour le retour des enfants à l’école et du coup un retour à la routine? Lisez un roman contemporain pour vous évader!

9782258133532
L’Assassin qui rêvait d’une place au paradis de Jonas Jonasson

 

Septembre: C’est le mois de la rentrée littéraire. Lisez une nouvelle sortie.

 

Octobre: Pour célébrer l’halloween, mettez à l’honneur les créatures fantastiques en lisant un roman bit-lit/fantastique ou dans lequel il y a des créatures surnaturelles.

 

Novembre: La grisaille vous rend nostalgique ou vous vous ennuyez de vos sorties au grand soleil? Lisez un classique ou voyagez à travers un roman fantasy.

 

Décembre: Commencez à vous mettre dans l’ambiance des festivités de Noel avec un roman sur ce thème (couverture, contenu, titre)

 

Publicités

« Seventeen » Kenzaburô Oé

Kenzaburo Oe - SeventeenUn adolescent fête ses dix-sept ans dans l’indifférence de sa famille en pleine décomposition.
Complexé mal dans sa peau incompris de ses parents il est terriblement frustré.
Obnubilé par ses pulsions sexuelles il s’est replié sur lui-même et toise ses camarades d’un regard méprisant. Il constitue une proie idéale pour les militants d’extrême droite qui recrutent des jeunes pour donner la claque lors des meetings du parti de l’Action Impériale.

Inspirée de faits réels cette nouvelle du grand maître de la littérature japonaise contemporaine (Prix Nobel de littérature 1994) nous plonge dans le mal-être du Japon des années soixante.

Un bon gros malaise pendant la lecture, car l’auteur a bien insisté dans la description de l’age ingrat. Un mec qui frustré, qui estime mériter davantage d’attention qu’il n’en reçoit, qui souhaite être intelligent mais qui est conscient de sa bêtise et de son ignorance, et qui s’adonne aux plaisirs solitaires h24 puisque c’est sa seule façon de se sentir un peu puissant. Puis un jour, il se retrouve dans un meeting d’extrême droite et l’adolescent boutonneux, victimisé se transforme en militant haineux qui n’a plus peur de rien, dans une violence inextricable et un épanouissement personnel indéniable.

Ce roman est totalement applicable à notre société actuelle, ou des gens paumés  ou en colère se tournent vers le front national ou vers daesh, puisque désespérés, ils voient en ces entités un moyen de réparer par la force l’injustice dont ils pensent avoir été victime. C’est assez effrayant de voir un adolescent en colère s’épanouir uniquement dans un partie d’une violence extrême, dans indifférence de sa famille, et dans l’admiration et la crainte de ses camarades.

Je ne vais pas dire que j’ai adoré cette nouvelle, mais je en peux nier qu’il fait réfléchir sur ce qui se passe actuellement.

« Adoptez la slow cosmétique » Julien Kaibeck

couverture-Adoptez-la-slow-cosmétique-2012Crèmes de jour, de nuit, soins antirides miracles, shampooings aux mille vertus, gels douche relaxants… Avons-nous vraiment besoin de tous ces produits ? On sait déjà qu’ils font souffrir notre portefeuille et la planète… Ne devrait-on pas les consommer avec plus de discernement ? La solution ? La slow cosmétique. Le principe : on revient à l’essentiel et on essaye le fait-maison ! Découvrez dans ce livre : – Un point clair sur les cosmétiques conventionnels : pourquoi n’avons-nous pas besoin d’eux ? Comment décoder les étiquettes et échapper aux abus du marketing ? – Ce qu’apporte la slow cosmétique : une attitude économique et écologique pour consommer la beauté autrement et prendre soin de nous plus simplement . – Des fiches pratiques pour prendre enfin les bonnes habitudes et pour savoir ce qui est slow et ce qui ne l’est pas. – Des astuces toutes simples et des recettes de cosmétiques faciles : nettoyer, hydrater, soigner, maquiller… on peut tout faire soi-même !

Depuis que j’ai un pouvoir d’achat, il m’arrive de dépenser des sommes extravagantes pour des soins soit disant révolutionnaire mais qui n’ont aucun effet supplémentaires au  pov’ soin de supermarché à trois euros. J’ai du coup décidé de consommer plus intelligemment, dans l’optique de n’avoir que le meilleur pour ma peau, tout en réduisant mes dépenses.

Le retour au naturel que j’ai décidé pour ma peau est censé faire en sorte que je réduise mes dépenses, mais ce n’est absolument pas le cas, car j’en suis à  la phase test, et il faut avouer que le secteur de la cosmétique naturelle est un secteur avec beaucoup marketing et de pousse achat, chose que je ne suis pas en train de critiquer mais que Julien Kaibeck, le pape de la slow cosmétique devrait un peu plus intégrer. Je en suis pas en train de critiquer le fond de son discours mais plutôt sa forme, ce livre a été tout le long écrit avec un ton moralisateur sur les méchantes firmes multinationales qui ne pensent qu’au profit… sous entendant ce que ce n’est pas le cas dans les entreprises « slow ». Il suffit de cliquer sur le très connu aroma zone pour se retrouver avec des paniers aux sommes indécentes, car leurs recettes sont tous très très compliqués avec besoin de beaucoup d’ingrédient… c’est normal, c’est leur métier.

Concernant le fond, j’avoue que c’est une mine d’or concernant le sujet. La cosmétique au naturelle implique beaucoup de tambouille, donc beaucoup d’informations que j’ai du glaner sur le net mais qui sont souvent approximative, ou qui ne marchent pas sur tout le monde, chaque peau ayant ses propres spécificités. Avec ce livre, Julien met fin à tous les doutes que j’ai pu avoir (mettre la crème avant le sérum ou l’inverse? peut t-on s’hydrater avec une huile? Etc), et donne des recettes à chaque type de peau accompagnés de conseils, et qui demandent très peu d’ingrédients, ou toujours les mêmes, ce qui fait que l’on peut faire de réels économies si on ne se lance pas tête baissé dans la slow cosmétique en se basant sur les recettes du site aroma-zone.

En résumé c’est un must have à avoir si vous souhaitez débuter dans la slow cosmétique, car l’auteur explique tout de A à Z, sur comment est fait la peau à comment l’hydrater et la nettoyer. Et j’apprécie son discours sur la simplicité: si nous souhaitons faire nos propres soins personnalisés, nous n’avons pas besoins de dépenser des sommes folles comme nous poussent aroma zone et mycosmetik. Parfois, la simplicité prévaut, et c’est son discours sur toute la ligne, discours que j’apprécie, et qui permettra aux nouveaux et nouvelles de se lancer sans trop dépenser.

Un genre par mois

ungenreparmoispetit

J’ai decidé de faire ce challenge 🙂

Voici donc le planning de cette année :

1. Janvier : BD, comics, manga
2. Février : Romance, chick lit, érotique
3. Mars : Classique ou thêatre
4. Avril : Fantasy ou aventure
5. Mai : Historique
6. Juin : Jeunesse ou Young Adult
7. Juillet : Science-Fiction
8. Août : Thriller, polar, policier
9. Septembre : Contemporain
10. Octobre : Fantastique ou horreur
11. Novembre : Non fiction (essai, témoignage, biographie, livres pratiques, cuisine…)
12. Décembre : Nouvelle ou novella

Deux options s’offrent à vous :
– Le niveau Explorateur : Vous participez tous les mois sans exception.  Vous avez droit à deux « jokers ». Cela signifie que durant 2 mois, vous pouvez lire un livre d’un autre genre que celui imposé. Par exemple : lire un recueil de poésie en janvier car vous n’avez pas de BD dans votre PAL.
– Le niveau Touriste : Vous participez quand cela vous chante, quand le genre du mois vous fait envie.

« Point Final » William Lafleur

couv19414677L’homme mort est le journal de bord d’un père de famille ayant mis en scène son propre décès pour observer les réactions de sa famille. Reclus derrière son ordinateur, il les regarde vivre au travers de ses écrans, grâce aux caméras et micros dont il a truffé son domicile avant de disparaître.

« Je suis seul, bien vivant, trop vivant, devant mon ordinateur, à écrire ce message. Chaque lettre tapée est une larme qui coule sur la joue de ma femme. Rien n’est vrai. C’était une mise en scène, préparée depuis des années, parce que l’idée de ma mort était la seule fenêtre qui me permettait de respirer. Cette idée que, du jour au lendemain, je pouvais tout quitter, tout défaire et me refaire. Je suffoquais, le quotidien m’enfermait autant qu’il me déformait. Alors, peu à peu, j’ai élaboré cette fuite : ma mort.
Désormais, je vivrai à travers ces pages et en dehors du monde, en âme contemplant ses proches continuer à fuir le temps. Je n’ai plus d’existence aux yeux de quiconque sinon auprès de vous, que le hasard ou l’ennui ont mené à feuilleter ma solitude. N’ayant pu vivre ma vie, c’est son absence que je me propose de partager. Ce n’était pas si dur de passer de l’autre côté, vous savez. »

 

Je me suis décidée à lire ce livre car je connaissais de nom l’auteur grâce à son blog magnifiquement illustré et vraiment drôle, ainsi que sa page twitter. Chose qui peut poser problème lorsqu’on a déjà une image d’une personne, c’est que lorsque ladite personne se décide à faire des trucs de ouf genre sortir un livre, c’est qu’on a forcement des attentes. En occurrence, j’attendais quelque chose de décalé.

Malheureusement ce n’est pas du tout le cas. Au contraire, c’était quelque chose de très premier degré. L’auteur avait décidé de faire quelque chose de glauque, c’est également raté. L’histoire est très très courte, je pense que la brièveté de l’histoire fait que l’auteur à du sauter pas mal de passage; L’histoire est très fluide, peu de descriptions et de blabla, malheureusement avec un pitch aussi prometteur que le père de famille lambda qui décide de disparaitre du jour au lendemain pour espionner la réaction de sa famille, j’attendais du trash, de la perversion, de la loufoquerie, ou que sais-je. Non, l’auteur à préféré nous émouvoir, nous faire pleurer, chose qui n’a absolument pas marché chez moi car il me faut beaucoup plus de pages pour rentrer dans l’univers. Je ne sais pas trop ce que j’attendais, peut être un mix entre le film l’adversaire et la série Unreal, et non pas des personnages aussi lisse que peuvent l’être cette famille. Seule la fin peut être intéressante, mais malheureusement expédié trop rapidement.

En résumé, je dirai que l’attente que j’avais de ce livre ne collait pas avec ce que l’auteur a voulu transmettre dans ce livre, la faute  à un teasing trop fort et à des critiques sur d’autres blogs ou vlogs dithyrambique. L’histoire est fluide et facile à lire, mais cela est fait au détriment de l’intrigue qui devient trop rapidement expédié.

Bienvenue

Bienvenue sur Cyberlecture.

Ce blog est là pour parler de livre. En effet, en établissant ma liste de bonne résolutions pour la nouvelle année, je me suis rendue compte que je n’étais assidue à mes livres que lorsque j’avais un blog pour y consigner mes lectures.

Ayant cependant supprimée mes précédents blogs, j’ai donc recréé un nouveau blog pour parler de ce que je peux lire, ou ecouter (je suis fan des livres audios).

Je suis fan des auteurs suivants: Eoin Colfer, Douglas Coupland, Jim Thompson, Emile Zola

Mes genre de prédilection sont la chick lit, les livres contemporain avec une grande part d’humour absurde, et la science fiction. A l’inverse, vous ne pourrez jamais me faire lire de livre de fantasy.

Bonne visite!