« La ferme des animaux » George Orwell

51zilrtteqlUn certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Snowball et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement :  » Tout ce qui est sur deux jambes est un ennemi. Tout ce qui est sur quatre jambes ou possède des ailes est un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun animal ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d’alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux son égaux. « Le temps passe. La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :  » Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d’autres.  »

Je ne m’attendais absolument pas à lire un livre de cet acabit, bien que sachant que l’auteur est George Orwell. Peut être à cause du titre, « La ferme des animaux », qui laisse penser qu’il s’agirait d’un petit conte, ou alors le fait que les protagonistes soient tous des animaux.

Cependant il s’agit d’un livre très politique, une critique du communisme. Il ne faut pas oublier quand est sorti ce livre: 1945. A cet époque, nous venons de sortir de la guerre, la propagande bat son plein en Angleterre.L’URSS est l’allié de l’Angleterre contre les nazi, et pourtant George Orwell, d’un œil très lucide écrit ce roman ou chaque passage peut être une référence au régime stalinien. De la révolte des pauvres animaux de la ferme contre l’oppresseur à deux pattes, aux principes fondamentaux et inébranlables que sont la liberté et l’égalité, à l’émergence d’un leader qui parviendra à prendre le contrôle, et à ajuster ces principes pour son intérêt personnel, au lynchage des traîtres, à la réécriture de l’histoire, et le roman se termine sur une note très pessimiste, ou les animaux n’arrivent plus à faire la différence entre les cochons qui sont les leaders, et les humains.

Contrairement à 1984, j’ai trouvé la lecture très accessible, un roman pas trop long mais porteur d’un grand message, vu que je ne m’attendais pas à un livre aussi critique, je dois avouer qu’il m’a bien bouleversé à la fin de cette lecture. J’ai beaucoup aimé lire ce livre, et le conseille à tout le monde.

Publicités

Une réflexion sur “« La ferme des animaux » George Orwell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s