« Anita Blake, tome 3 : Le Cirque des Damnés » Laurell K. Hamilton

anita-blake-tome-3-le-cirque-des-damnes-670728-264-432Je vous le dis franchement : je stresse! Nous vivons vraiment clans un univers IM-PI-TOYABLE ! Prenez par exemple Jean-Claude, propriétaire, entre autres, du Cirque des Damnés, une boîte branchée des plus rentables. Eh bien, il n’est entouré que de gens qui veulent soit lui faire la peau, soit prendre sa place, voire les deux. Tous des vampires, bien sûr, avec des dents qui rayent le parquet. Vous me direz que, même s’il ale sens de l’humour, J.-C., lui aussi est un vampire et que sa principale ambition semble être de faire de moi son esclave. Peut-être finalement devrais-je laisser les loups-garous et autres se dévorer entre eux. Et plutôt me consacrer à empêcher mes chers zombies de nuire…

Si lycéenne, on m’avait dit un jour que la série Anita Blake allait me redonner le gout de lire, la lycéenne que j’avais été lui aurait rit au nez. Et pour cause, je lisais ces bouquins que parce que mes amies aimaient, et que du coup je cherchais vraiment à m’accrocher à quelque chose. Après tout, nous avions les même goûts. Pourquoi ce livre serait l’exception? Et pourtant je n’avais pas accroché. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Car oui, j’ai lu ce roman d’une traite. Il ne m’a même pas fallut une journée pour le lire, alors que ma moyenne de lecture de livre  ( quelque soit leur épaisseur), tournait autour d’un livre par mois ces dernières années. Quel choc donc, avec le recul, de voir que je retrouvais mon rythme de lecture de collégienne (vous savez, cette époque bénie ou vous aviez encore du temps dans votre journée à consacrer à vos passe temps favori, car l’ordinateur et internet n’était pas encore illimitée et que vous ne pouviez donc pas vous payer le luxe de surfer sur le net pour surfer sur le net).

L’hypothèse la plus probable, me connaissant, est que je n’étais pas assez mature pour lire ce genre de livre, un bit lit avec quelques mentions de sexe. Oui vous allez rire, il n’y a aucune scène de sexe dans ce roman, mais rien que la description même sommaire de corps nu me choquaient à l’époque, donc imaginez mon effroi en lisant ce roman! En lisant comme ça, on croirait qu’il s’agit d’un roman pornographique, mais non (en tout cas pas pour le moment), disons juste que j’étais très impressionnable.

L’avantage avec le style d’écriture de Laurell Kaye Hamilton, c’est que même si c’est moche, même si c’est brut et sans finesse, elle est directe. Pas le temps de s’ennuyer à lire la description de je ne sais quel chose, elle rentre tout de suite dans le sujet. Cela fait d’Anita Blake tome 3, un livre sans aucun temps mort, car la vie d’Anita est pleine d’action. Et pleine de personnages. Charismatique. De sexe masculin. Et célibataire… mais je m’égare!

La présence de Jean-Claude est beaucoup plus poussée dans ce roman que dans le précédent, pour notre plus grand plaisir. Anita est quant à elle confrontée à un dilemme des plus difficile. Deux maîtres vampire souhaitent faire d’elle leur servante humaine, mais connaissant l’éthique de notre nécromancienne, elle préférerait mourir plutôt que de se soumettre à l’un. Même si l’un est super beau. Et charmant. Mais il est un vampire… un vampire reste un mort, et nous pouvons donc suivre le dilemme morale de notre chasseuse de vampire, tout en entrant toujours plus dans l’univers de Saint Louis.

En bref, un tome toujours meilleur que le précédent, je suis contente d’avoir retrouvée mon envie de lire!

https://i2.wp.com/i68.servimg.com/u/f68/11/80/63/51/relect10.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s