« Anita Blake, Tome 10 : Narcisse Enchainé » Laurell K. Hamilton

anita-blake-tome-10-narcisse-enchaine-102906Les hommes sont tous les mêmes ! Bon, c’est vrai que Jean-Claude et Richard se distinguent… N’empêche ! Je les évite tous les deux depuis des mois pour tenter de remettre de l’ordre dans ma tête. Mais lorsque des métamorphes fraîchement débarqués à Saint Louis enlèvent mes léopards pour les torturer, je n’ai pas d’autre choix que d’appeler au secours les deux mâles de ma vie. Seul problème : pour m’aider, ils ont besoin que nous fusionnions nos pouvoirs, ce que je refuse depuis le début. J’en ai toujours redouté les conséquences… et la suite prouvera que j’avais bien raison !

Anita, après moult péripéties, décide de se retirer de Saint Louis, pour prendre du recul, et sans explications. Cela signifie qu’elle coupe le contact avec les deux hommes de sa vie, Richard et Jean-Claude. Cependant, elle n’aurait imaginé que les conséquences de son absence allait être si importantes…

Si ses six mois de retraite lui ont été salvateur, autant pour mettre de l’ordre dans sa tête que pour maîtriser ses pouvoirs grandissant, ce n’est pas le cas pour Jean-Claude, pour qui la présence de sa servante humaine lui est essentielle pour conserver et agrandir son pouvoir, ou pour les loups, déstabilisés par les nouvelles règles édictés par Richard, toujours en quête d’un idéal pour sa meute, idéal que sa meute n’est pas encore prête à accepter.

Si le fait d’avoir été loin de ses partenaires l’a aidé à ne pas perdre la tête, ce n’est plus le cas lorsqu’elle est en présence d’eux. En effet, suite à un événement dont je ne dévoilerais pas, elle est prise d’ardeur, une capacité de Jean-Claude qui consiste à séduire beaucoup de monde, mais qui s’accompagne d’une envie irrépressible de sexe, ou de sang. Cet ardeur est donc le prétexte pour notre auteur de mettre en scène énormément de scène de sexe, pour notre plus grand plaisir (ou pas). C’est je pense le premier tome ou le sexe mettant en scène notre réanimatrice est racontée de manière si crue, puisqu’à cause de l’ardeur, elle a besoin de combler ses… trous, autant psychiquement parlant que spirituellement parlant.

On a donc un tome ou Anita, bien qu’en vacances d’un point de vue professionnel, ne peut se soustraire à ses obligations disons plus… familiale, et ne chôme pas pour sauver le monde, mais qui nous permet de découvrir davantage certains personnages, tel que Damien, ou Nathanaël, pour notre plus grand plaisir puisque je trouve qu’ils prennent un tournant de plus en plus intéressant.

Pour résumer, c’est pour moi un tome très intéressant, qui montre à quel point Anita est indispensable pas seulement pour son triumvirat, mais aussi pour les hommes de sa vie, sa meute, et pour les léopards. Je peux comprendre cependant qu’ayant abondance de sexe, ce tome puisse cliver les lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s