« Anita Blake, Tome 15 : Arlequin », Laurell K. Hamilton

anita-blake-tome-15-arlequin-711692-264-432

Mon triumvirat avec Jean-Claude et Richard a fini par attirer l’attention. J’en ai pour preuve la visite du chef de l’Eglise de la Vie Eternelle et un étrange masque blanc qu’on m’a offert en cadeau. D’après Jean-Claude, ces deux événements sont liés aux mystérieux Arlequin. Je devrais peut-être faire appel à Edward pour m’aider, car même si pour le moment ils ne font que me surveiller ça pourrait vite dégénérer : j’ai beau être l’exécutrice des vampires, les Arlequin ont le pouvoir de me juger et de m’exécuter, moi.

Un peu un retour aux sources pour Laurell K. Hamilton, j’ai beaucoup aimé le 15ieme tome de cette série. Et pour cause, on se retrouve de nouveaux avec des enquêtes, des chasses, pas trop de sexe ni trop de politique à deux sous, les deux derniers étant ce qui commence a me rebuter un peu dans cette saga, tant elles paraissent sonner creux.

Un retour en force pour un des personnages qui commençaient a me franchement manquer : Edward, alias Ted Forrester qui revient prêter main forte à Anita puisque des vampires ayant une puissance jusque la insoupçonnée en veulent à notre chasseuse de vampire préféré.

Je dirais que jusqu’à présent, Anita n’est jamais passée aussi près de la mort, nous laissant ainsi voir quels sont ses véritables alliés, et quels sont ceux qui vont détaller à la première difficulté, c’est quelque chose de très intéressant. En effet, Anita a beaucoup de personnes sous sa protections, mais sont-ils prêt a renvoyer l’ascenseur? La réponse est non bien sur, chose de compréhensible puisque les relations d’Anita sont du genre « A la vie, A la mort.. ». Cependant on a tout de même de belles surprises, puisque certaines personnes très faible sont prêt à tout pour aider Anita, bien que leur contributions semblent apporter si peu à la cause.

Un tome centré sur le triumvirat et sur les alliances de notre réanimatrice, puisque c’est littéralement Saint Louie qui est en danger. Parce que certaines choses ne changent jamais, Richard est encore une fois excecrable, prenant le risque de tuer Anita pour sa fierté personnelle en s’en prenant à Jean-Claude, j’espère vraiment qu’ils vont réussir à s’en débarrasser !

Un tome indispensable pour les fans d’Anita Blake (contrairement aux deux précédents), Laurell K. Hamilton semble avoir retrouvé son inspiration, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s