« Anita Blake, Tome 22 : Affliction », Laurell K. Hamilton

anita-blake,-tome-22---affliction-753088Les zombies sont de retour et certains doivent être détruits. Pour cela, il suffit d’appeler Anita Blake.
Jusqu’à présent elle ne les avait jamais vraiment considéré comme une véritable menace. Mais elle n’avait jamais non plus entendu parler de spécimens qui pouvaient causer la mort d’êtres humains dans d’horribles souffrances à cause de ce que les médecins commencent à nommer la « maladie zombie ». Ces créatures chassent le jour et sont aussi rapides et forts que des vampires. Et bien sûr, s’ils vous mordent, vous devenez comme eux…

J’ai zappé de critiquer le tome précédent car je n’avais pas grand-chose à dire, l’histoire suivant à peu près le même schéma de narration que les précédentes. Ce tome rien, rien de particulièrement nouveau à l’ouest.

Si j’avais besoin de le résumer, je dirais que c’est un résumé des vingt tomes précédents : Il y  a Anita qui est baddass, Jean-Claude qui est éperdu d’amour d’Anita et d’Asher, Anita qui découvre qu’il y a un meurtre d’ordre surnaturel et qu’elle est indispensable à la résolution de cette affaire, Anita qui est victime d’insulte sexiste, Anita qui baise, Anita qui résout l’affaire, avant de baiser de plus belle.

Le tome se centre sur les aspects personnel de nos protagonistes. On voit que Micah, étant affecté par la mort prochaine de son père, se ramollit complètement. Je trouvais déjà Micah bien lisse, c’est bien pire dans ce tome. Laurell K. Hamilton arrive tout de même à inventer un passé sombre à ce personnage, un monde alternatif ou il lui arrive de risquer sa vie, et sa vertu, bien qu’il ne doit pas en avoir beaucoup, comme tous les personnages principaux de cette saga. J’ai tout de même trouvé complètement improbable son explication, mais qu’importe.

Heureusement que Jean-Claude est là pour remonter le niveau. Vous l’aurez compris, c’est mon chou, encore et toujours,  j’ai juste un problème avec ses fringues. SPOILER (surligner le texte) Je tombais complètement en pâmoison quand il a fait sa demande en mariage, de sa joie intense et sincère quand Anita a accepté. Rien que pour ça, je suis contente de m’être tapé les 22 tomes parfois difficile à avaler de cette série Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan de tous les amants d’Anita.

Pour résumer, un tome bien sympathique à lire, j’ai hâte de lire la suite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s