« Anita Blake, Tome 24 : Coeur de glace », Laurell K. Hamilton

anita-blake,-tome-24---coeur-de-glace-877184-264-432

Je suis une nécromancienne accomplie et un marshal fédéral, et j’ai exécuté plus de vampires que n’importe qui dans ce pays. Mais depuis que Jean-Claude m’a demandé en mariage, aux yeux de tous, je ne suis rien de plus que sa fiancée. Difficile de passer pour une dure à cuire dans ces circonstances…

Heureusement, je fais toujours autorité en matière de zombies. Et le FBI a besoin de mon aide : quelqu’un est en train de produire des vidéos de pornographie zombie. Mais le pire, c’est que l’âme des victimes est toujours prise au piège dans ces corps pourrissants. Là, ce n’est plus à la nécromancie que j’ai affaire, mais aux maléfices vaudous les plus sombres… Et même moi, je ne suis pas sûre de pouvoir m’en sortir indemne.

Dernier tome d’Anita Blake à date, j’avoue que j’avais hâte de me plonger dedans pour être enfin à jour dans cette saga. Je n’attendais rien de particulier dans ce tome, Laurell K. Hamilton nous ayant habitué a du lourd comme a du très léger. Maintenant que j’ai fini le bouquin je peux vous le dire: attendez vous plutôt a du lourd.

Pour commencer, le tome fait vraiment avancer l’histoire. Nous voyons une Anita devenir de plus en plus pragmatique, faisant d’elle une calculatrice hors pair lorsque Jean-Claude flanche, à cause de son amant Asher. Cette vision calculatrice était quelque chose qui se sous entendait dans les tomes précédents, mais sa vision si froide d’envisager ses relations amoureuses m’a un peu attristé: pourquoi si peu d’émotion? De romantisme? Heureusement que Jean-Claude est la pour le quota émotionnel… ou Démon. Si je devais résumer, je dirais que Anita se « Micahise ».

Ce tome se consacre beaucoup au nombre trop élevé (ou pas) de partenaire dans le groupe polyamoureux/polygame d’Anita. Elle essaye de se séparer de certaines personnes qui ne lui apportent que trop peu dans leur relation, suivez mon regard sur Jade, tandis qu’à cause d’une certaine prophétie, elle se voit contrainte de s’unir à un tigre afin que Marmé Noire ne revienne pas la hanter.
En parallèle, ses pouvoirs grandissent de manière trop brutale pour qu’elle puisse faire son boulot de réanimatrice sereinement, tandis qu’un mystérieux réanimateur fait des siennes et oblige Anita à enquêter sur lui.

Pas trop de sexe pour ce tome, pour le plus grand bien de ce nouvel opus.
Avec le tome 24, Laurell K. Hamilton ouvre la porte a beaucoup de possibilité ce qui prouve qu’elle a encore des idées à revendre pour la série qui la fait connaître au monde entier. Je vous conseille vivement de le lire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s