« Calendar Girl, Tome 6 : Juin », Audrey Carlan

le

calendar-girl,-tome-6---juin-874615

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl…

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.

Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.

Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.

Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

Je disais qu’il n’arrivait pas assez d’éléments « négatifs » à Mia dans le cadre de sa profession. Effectivement, tout ce qu’elle est est rose est peuplé de coeur coeur coeur… Mais dans ce tome-ci, je suis servie !

Pour commencer, j’ai trouvé ce tome bien différent des précédents. Sa mission n’est pas la partie centrale de l’histoire, mais est entrecoupé de souvenirs et événements liés à ses précédentes missions. J’ai trouvé ça chouette, j’ai été en train de me pâmer en lisant les échanges entre Samoan Sexy et elle, par contre plus le temps passe, plus Wes me parait antipathique. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai de plus en plus de mal à me faire à cet homme.

Mais revenons à sa mission du mois: Servir de trophy wife à un homme d’affaire philanthrope, avec qui c’est clair et net, rien de sexuel ne se passera. Déjà parce que les jeunettes c’est pas son truc, mais aussi parce qu’il est amoureux d’un autre. Qu’important, son fils Aaron est la pour assurer la relève! Cependant, tout n’est pas rose dans sa mission, puisque les gens ont tendance à confondre escort girl et péripatéticienne, pour notre plus grand malheur, mais c’est également une bonne chose à mon gout, puisque son metier ne peut pas être si beau que ça… si?

Encore un tome que j’ai dévoré rapidement, j’attends avec impatience la sortie du tome de juillet !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s