« Queen Betsy, Tome 1 : Vampire et Célibataire », MaryJanice Davidson

1102-betsy1Mourir, ça fait réfléchir … Par exemple, cette semaine, j’ai perdu mon boulot, je suis morte dans un accident, et quand je me suis réveillée à la morgue, j’étais devenue vampire. Bon, il y a des côtés positifs : je suis désormais super forte et les hommes semblent bien plus sensibles à mon charme de suceuse de sang. Il faut juste que je m’habitue à mon nouveau régime liquide…. Aucun problème. Mes amis du monde de la nuit disent que je suis une sorte de reine annoncée par une prophétie ridicule. Ils ont besoin de moi pour renverser un vampire assoiffé de pouvoirs, au look trop ringard ! Le cadet de mes soucis ! Sauf qu’ils ont des moyens de pression efficaces, comme la nouvelle collection Manolo Blahnik ; une fille qui se respecte ne peut pas dire non …

Etant à jour dans toute mes séries, j’eu envie de commencer une nouvelle. Et pourquoi pas Queen Betsy, un mélange de chick lit (genre que j’adoooore) et de bit-lit (genre que j’affectionne) ?

On rentre très vite dans le sujet. Dès que premier chapitre, Elisabeth alias Betsy se fait renverser par un camion. Alors que sa famille se prépare à l’enterrement, le corps de Betsy disparaît. Et pour cause, Betsy s’est réveillé à la morgue et s’est enfuie, comme toute personne saine d’esprit devrait le faire. Toujours aussi saine d’esprit, Betsy essaye donc de se suicider afin d’être morte pour de bon : ingestion de javel, saut d’une montagne, etc.… rien n’y fait. Du coup, elle essaye de reprendre une vie normale. Il se trouve cependant que Betsy n’est pas le cliché du vampire, comme on peut en voir dans les films : elle n’a pas peur des représentations religieuses, n’est pas obsédé par le sang, etc.… ce qui fait d’elle, si on en croit la bible des vampires, la reine des vampires.

Si la première partie du livre était assez difficile à lire : disons qu’il faut un peu de temps pour s’accommoder à la personnalité agaçante du personnage, la seconde est beaucoup plus simple : Plus on rentre dans le genre bit-lit, plus on rentre aussi dans le genre chick lit, les deux étant fait ensemble et progressivement : Queen Betsy, reine des chaussures, j’adhère !

Le livre, bien qu’assez fourni, est très facile à lire. Contrairement au genre bit lit ou les passages peuvent être sombre, ce n’est pas du tout le cas ici grâce à sa touch chick-lit. Le livre fait vraiment frais, rose, et pétillant. Si je peux comprendre que certains puissent être rebuté par le coté très immature du personnage principal, moi j’adhère car quand je lis des livres Milady, ce n’est vraiment pas pour me prendre la tête. Je conseille donc ce livre à toutes les fans de chick-lit ❤

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. cocomb3 dit :

    Ce livre est dans ma PAL, ta critique me donne encore plus envie de le lire, surtout que j’adore les héroïnes qui ont de l’humour ! Ta chronique me fait penser que ce livre est un peu du même genre que Vamp’n’love. L’as-tu lu ?

    J'aime

    1. cyberneon dit :

      Je n’ai pas pu ce livre, mais en lisant le résumé je trouve effectivement que les deux romans se ressemblent pas mal 🙂
      Ca m’interesse de lire ton avis, quand tu l’aura lu 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. cocomb3 dit :

        Je t’en donnerai des nouvelles !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s