« La guerre invisible », Drew Chapman

À vingt-six ans, Garrett Reilly est le plus brillant analyste obligataire de Manhattan. Et lorsque ce petit génie des chiffres, amoral et antimilitariste convaincu, s’aperçoit que la Chine est en train de revendre en masse des bons du Trésor américains, il flaire la bonne affaire… Mais c’est sans compter l’honnêteté de son confident et mentor, Avery Bernstein, qui contacte aussitôt la Defense Intelligence Agency. Recruté de force, Garrett Reilly se retrouve malgré lui au cœur d’une guerre d’un genre nouveau. Car l’attaque du Trésor américain n’est pas un acte isolé et un krach mondial se profile, d’une ampleur sans égale…

Garrett Reilly, analyste financier de génie dit à son supérieur qu’un crash boursier va arriver sous peu, pour sa plus grande joie. Quelle opportunité de faire des pépettes ! Son supérieur ne le voit pas de cette manière et contacte donc le gouvernement pour leur annoncer la catastrophe, et surtout qui est la source de cette information. A partir de là, tout s’enchaine : Garrett se retrouve propulsé dans une aventure qui le dépasse, puisqu’après avoir été victime d’un attentat, on lui demande de sauver les Etats-Unis, rien que ça !

Un livre qui a été très prenant, vraiment dans la veine espionnage/thriller comme je les adore. Un gars lambda, quoi que plus intelligent que la moyenne se retrouve avec d’immense responsabilité qu’il n’a pas demandé, des théories du complot, de la politique politicienne, et surtout une cyberguerre, chose de terriblement actuel.  Garrett a été choisi pour sa capacité sans borne a être ce qu’on appelle communément un « chieur » : un mec qui remet en cause systématiquement tout, qui n’a pas peur de s’opposer aux autres, un poil misanthrope, qui n’a donc pas la pensée conditionnée par des schémas préétablis.

Bien qu’étant écrit par un américain (donc ou les américains sortent forcement vainqueur), Drew Chapman n’hésite pas à critiquer la manière dont se passe la politique américaine, entre la fibre patriotique que chacun doit avoir, le président/homme d’affaire qui n’a d’avis sur rien, les multiples couches de de service d’espionnage / de guerre qui se font la guerre pour prendre le dessus sur l’autre, et la main très facile de certains soldats pour torturer ses citoyens, profitant d’une zone grise sans les lois.

Une lecture palpitante, qui malgré tout laisse énormément de zone d’ombre sur pas mal de point. Un tome 2 est donc attendu de pied ferme par la lectrice que je suis !

Lu dans le cadre du challenge.

Le Mystery Tiki

 

Publicités