« Les quatre accords toltèques : La voie de la liberté personnelle », Miguel Ruiz

coverDécouvrez ou redécouvrez Les quatre accords toltèques, et prenez comme des millions de lecteurs en France et à travers le monde, la voie de la liberté personnelle.
Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif – le « rêve de la planète », basé sur la peur – afin de retrouver la dimension d’amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques que Castenada fut le premier à faire découvrir au grand public. Don Miguel révèle ici 4 clés simples pour transformer sa vie et ses relations, tirées de la sagesse toltèque. Leur application au quotidien permet de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d’amour.
Les quatre accords toltèques : 1 – Que ta parole soit impeccable ; 2 – Ne réagis à rien de façon personnelle ; 3 – Ne fais aucune supposition ; 4 – Fais toujours de ton mieux.

Les quatre accords toltèques. Qui n’en a pas entendu parler ? Voilà pourquoi, dans ma quête du bonheur, j’ai décidé de lire ce livre, dont les principes sont très simples : Respecter les quatre accords qui sont les suivants :

  1. « Que votre parole soit impeccable »
  2. « N’en faites pas une affaire personnelle »
  3. « Ne faites pas de suppositions »
  4.  « Faites toujours de votre mieux »

Des phrases très simple et banale à priori, qui permettront d’accéder à la paix intérieure. Pour avoir lu énormément de livre de développement personnel, Miguel Ruiz ne réinvente pas la roue. Pourtant, le choix de ces accords est très censé.

Mon article ne consistera donc pas à dire ce que je pense de ce livre de développement personnel, mais à détailler la méthode qui est présenté.

L’auteur commence part dire que l’enfer est sur terre. Mais cet état est remédiable, heureusement. L’enfer est sur terre puisque nous sommes naturellement conditionnés avec des croyances et des automatismes (des accords) qui nous rendent malheureux. L’idée est de briser ces accords, grâce à quatre accords toltèques.

« Que votre parole soit impeccable »

L’idée est que ce qui sort de votre bouche ne soit pas négatif. Parler sur les gens ? Pourquoi faire, mis à part propager une pensée négative sur une personne ou un événement ? En plus de propager une mauvaise émotion, le formuler ancre cet état d’esprit en nous, cet état de colère, de suspicion, etc…

La parole doit certes être impeccable par rapport aux autres, mais également par rapport à soi-même. Par exemple, à force de se répéter qu’on est conne, on va réellement le penser. Et même si on ne le pense pas, l’automatisme de répéter pour soi qu’on est conne s’installera. Quoi de plus déprimant de répéter des mauvaises choses parfois même sans raison ?

« Que votre parole soit impeccable. Voilà le premier accord que vous devriez conclure si vous désirez être libre, si vous voulez être heureux, si vous souhaitez transcender le niveau d’existence correspondant à notre enfer quotidien. Il est très puissant. Servez-vous de la parole de façon appropriée. Utilisez la parole pour partager votre amour. Faites de la magie blanche, avec vous-même pour commencer. Dites-vous combien vous êtes formidable, combien vous êtes fabuleux. Dites-vous combien vous vous aimez. Servez-vous de la parole pour rompre tous les petits accords qui vous font souffrir. »

 

« N’en faites pas une affaire personnelle »

Ne vous prenez pas au sérieux. Si une personne est énervée contre vous, ne pensez pas que vous êtes la source de toutes ses souffrances, ne soyez pas egocentrique au point de penser que vous êtes le centre de sa vie. Cette personne ne s’aime pas, et elle l’exprime extérieurement, n’en faites pas une affaire personnelle. De même, si quelqu’un vous dit que vous êtes merveilleux, tant mieux, mais vous savez ce que vous valez. Continuez votre vie. Idem si quelqu’un dit que vous êtes un moins que rien. N’en faites pas une affaire personnelle. Il dit ça part qu’il a ses propres accords et sa propre histoire, vous savez ce que vous valez.

« En faisant une affaire personnelle de tout ce qui vous arrive, vous devenez une proie facile pour tous les prédateurs, tous ceux qui pratiquent la magie noire – à leur insu – par leur parole. Ils peuvent facilement vous coincer avec une petite opinion de rien du tout, puis vous administrer tout le poison qu’ils veulent ; comme vous prenez tout personnellement, vous gobez tout. Vous ingurgitez toutes leurs ordures émotionnelles qui deviennent alors les vôtres. Mais si vous ne prenez rien personnellement, vous êtes protégé, tout en étant au beau milieu de l’enfer. L’immunité au poison, en plein enfer, est le cadeau que vous offre cet accord. »

 

« Ne faites pas de suppositions »

L’idée est d’éviter d’être dans le doute. Le doute, surtout sur un sujet qui vous est important, vous fragilisera. Si vous êtes en plein questionnement par rapport à une personne, faites de votre mieux pour lever le doute. N’hésitez pas à voir la personne pour vous mettre au clair. Emettre des suppositions, négatives en plus, ne fera que vous empoisonner la vie, ainsi que celles des autres si votre entourage est réceptif.

« Comme on a peur de demander des explications, on prête des intentions à autrui, on fait des suppositions que l’on croit être vraies ; puis, on défend ces suppositions et on donne tort à l’autre. Il vaut toujours mieux poser des questions que de faire des suppositions, parce que celles-ci nous programment à souffrir. »

 

 « Faites toujours de votre mieux »

L’idée s’applique aux trois accords précédents, mais aussi à tout ce que vous essayez d’entreprendre dans votre vie. Si vous vous lancez dans une aventure, faites de votre mieux. Sinon pourquoi se lancer dedans ?  Inutile de perdre son temps à faire des choses qui sont chronophage et qui ne vous rend pas heureux.

« Faites donc simplement de votre mieux, quelles que soient les circonstances de votre vie. Peu importe que vous soyez fatigué ou malade, si vous faites toujours de votre mieux, il vous est impossible de vous juger. Et si vous ne vous jugez pas, il n’est pas possible de subir la culpabilité, la honte et l’autopunition. En faisant toujours de votre mieux, vous romprez un grand sort auquel vous avez été soumis »

 

Bien que l’idée de magie blanche et magie noire m’a quelque peu rebuté, j’ai trouvé le livre très inspirant. Mettre en application ces accords sera une autre paire de manche. Je partage donc avec vous les principales informations que j’en ai retenu, et j’espère que cela va vous aider à votre tour.

Publicités